Aller au contenu principal du site

Le tri et le compost

Environnement, Ordures ménagères

Figurant parmi les premiers dossiers retenus par Éco-Emballages, le Smédar devient ainsi pilote pour l’extension des consignes de tri, anticipant les décisions de la loi pour une croissance verte.

Le projet se concrétise grâce aux importants travaux de modernisation du centre de tri du Smédar soutenus financièrement par l’ADEME, Éco-Emballages et ÉcoFolio.

 

Le recyclage de tous les emballages en plastique

 

Finis les doutes ! Pots – boîtes – sacs - sachets - barquettes en plastique : tous ces déchets peuvent désormais être triés ! Vous pouvez ainsi les jeter avec les bouteilles, bidons et flacons… Ils  seront acheminés vers le centre de tri.

En cas de doute vous pouvez télécharger ci-dessous le mémo tri.

Ce changement intervient pour tous les habitants des 162 communes du périmètre du Smédar, dont la vôtre. Jusqu’alors, seulement 25 % des emballages en plastique étaient triés pour être recyclés. L’extension des consignes de tri doit permettre de doubler ce pourcentage.

 

La récupération des petits emballages métalliques :

Les opercules métalliques et les capsules (non vidées) pour les machines à thé et à café sont également acceptés. La récupération des emballages métalliques de petite dimension a un impact environnemental extrêmement positif : recycler l’aluminium permet d’économiser 95% de l’énergie nécessaire à la fabrication de l’aluminium de première fusion.

Grâce aux efforts combinés de l’ensemble des ac­teurs issus des secteurs publics et privés, le taux de recyclage des emballages en aluminium est pas­sé de 32% en 2012 à 41% en 2015 !
Parmi tous les matériaux d’emballage, la croissance du taux de recyclage des emballages en aluminium est la plus spectaculaire.

 

Comme les autres emballages et papiers, les nouveaux plastiques et métaux sont vendus à des filières industrielles de valorisation. Ils bénéficient également de soutiens financiers versés par Éco-Emballages. Cela permet de maîtriser les coûts pour les collectivités..

Attention, l’extension des consignes de tri ne concerne que les emballages des produits de consommation et uniquement ces derniers. Les jouets, bâches, piscines gonflables, seaux, tuyaux, emballages ayant contenu des produits dangereux doivent être apportés à la déchetterie ou jetés avec les ordures ménagères non recyclables selon la nature du déchet.

 

 

 Faire son compost 

Composter chez soi ses déchets de cuisine et ses déchets de jardin apporte les éléments nutritifs nécessaires à votre sol qui a tendance à s’épuiser au cours du temps.
Le compostage permet également de détourner de nos poubelles des quantités de déchets qui, sinon, doivent être collectés, transportés et traités par les collectivités. Composter permet donc de limiter l’impact de nos déchets sur l’environnement.

 

 Quelques règles à ne pas oublier

La plupart des personnes ne rencontre pas de difficultés pour remplir leur composteur.
Quelques conseils afin d'optimiser la qualité du compost et la rapidité de fabrication, pensez à :

· introduire des matières carbonées : papiers absorbants, mouchoirs en papier, papier journal, cendre de bois, sciures, copeaux de bois.

· retourner le compost régulièrement, cela permet d’aérer le compost et ainsi d’accélérer la décomposition par les organismes vivants qui sont gourmands en oxygène.

Pour plus d'information, vous pouvez télécharger le guide du compostage ci-dessous ou vous rendre sur le site du smedar 

 

Le compostage est la seule filière praticable à toutes les échelles, de la pratique domestique à des installations industrielles