Aller au contenu principal du site
sur Facebook sur twitter

Fabien Quesne, président du club des entreprises de Barentin

Actualité

Première zone de l'agglomération rouennaise, composée d'activités diverses et s'étendant sur plusieurs communes, le Mesnil Roux et la carbonière, ce sont 300 enseignes et 3000 salariés. Fabrien Quesne, président du club des entreprises commente.

 

« Elle reposait sur ses acquis, sans remise en question en matière d'attractivité avant d'être victime de cannibalisation d'autres zones » . Monsieur Quesne le reconnaît, la signalétique est confuse, la circulation problématique avec peu de fluidité piétonne, sans compter sur une faible desserte par les transports en commun. «  Toutefois , elle reste une importante zone, très attractive, Grand Frais arrive en janvier, c'est preuve qu'elle intéresse encore les promoteurs ». 

Pour garder ses clients qui viennent le plus souvent de plus de 30 km, pour conquérir de nouveaux cœurs, la zone veut se moderniser. « Le virage numérique doit permettre aux clients de voir toutes les enseignes, de commander en ligne, de s'orienter. Mais nous voulons aussi voir venir d'autres activités. Nous sommes les seuls à ne pas proposer de pôle culture-loisirs aux clients. Les gens doivent venir pour passer une journée agréable, se promener et profiter » Plus qu'une zone commerciale, c'est un lieu de vie, agrémenté d'un volet paysager exigeant qui sera visé dans le schéma d’aménagement .

« Si l'on veut maintenir cette locomotive commerciale qui bénéficie aussi aux centres-villes, il faut impérativement nous mettre en ordre de marche ». Oui, les commerçants de centre-ville l'ont bien compris, monsieur Quesne en salue la mentalité, «  si la zone génère de l'attractivité, elle bénéficie à tous les commerçants ». 
« C'est l'union qui fera notre force ». En effet les 55 entrepreneurs du club des entreprises et les 115 enseignes de la galerie commerciale sont entrés dans le dialogue avec le président et le vice président de la communauté de communes. «  Ils ont pris des engagements et c'est appréciable de constater qu'ils sont tenus ». 

«  Le rôle du club c'est de fédérer notre noyau dur de grands entrepreneurs afin qu'il soit en position dominante pour faire entendre nos besoins et nos ambitions. La démarche pro-active du président et du vice-président est très appréciable. C'est en train de bouger sur la fibre, le comité de pilotage de la communauté de communes propose des actions concrètes, nous avons fait un forum pour l'emploi, bientôt nous recevrons « Normandie Energies » qui va nous accompagner sur les démarches environnementales....Ca fait plaisir de collaborer en bonne intelligence. C'est la première fois que nous commerçants, nous percevons que nous marchons main dans la main avec les politiques. Ici, le Président et son équipe partage les mêmes enjeux que nous ».