Aller au contenu principal du site
sur Facebook sur twitter

Collecte des déchets et bacs

Déchets

 

CONTACT

service propreté Tél. 02 32 94 92 15

proprete@cc-caux-austreberthe.fr


La Communauté de communes Caux-Austreberthe exerce pleinement la compétence de collecte des ordures ménagères depuis le 1er janvier 2018. Dont la gestion de la déchèterie ainsi que la collecte en porte à porte des déchets ménagers.

Combinés à l’extension des consignes de tri, les efforts de la communauté de communes pour réduire les déchets et améliorer le tri portent leurs fruits. Caux-Austreberthe met en oeuvre un plan local de prévention des déchets et assimilés pour réduire la production de déchets à la source [les axes et actions du plan ici]. 

La production d’ordures ménagères résiduelles est en diminution depuis 2015 tandis que les recyclables observent une croissance importante depuis 2016.

En 2019, 

6 075 tonnes d’ordures ménagères ont été collectées en porte-à-porte et

1 388 tonnes de déchets ménagers recyclables.

 le coût de traitement d’une tonne d’OMR est de 110€ contre 0€ pour le tri.

Lors de la collecte, les agents sont vigilants à la qualité du tri : des autocollants « erreur de tri » sont apposés sur les contenants et les sacs en cas de consignes non respectées.

  • Impacts environnementaux

Les véhicules de la régie ont consommé en 2019 environ 45 000 litres de carburant. 

Notons que 3 des 6 bennes utilisées par le pôle propreté sont récentes et la dernière acquise est équipée d’un système hybride de rechargement.


Collectes en porte-à-porte

 

  • Les Ordures ménagères résiduelles (OMR) et déchets ménagers recyclables (DMR)

Les 20 tournées hebdomadaires pour le deux flux OMR et DMR sont effectuées par les 12 agents de l’intercommunalité à compter de 3h du lundi au vendredi.

[note : Aucune collecte les dimanches et jours fériés.]

Les jours diffèrent selon votre commune, et selon votre quartier pour les communes de Barentin et Pavilly :                         

  • Blacqueville /// OMR Lundi - DMR Jeudi
  • Bouville  /// OMR Lundi - DMR Jeudi
  • Emanville /// OMR Mardi - DMR Mercredi
  • Goupillières /// OMR Mardi - DMR  Mercredi
  • Limésy  /// OMR Jeud - DMR Vendredi
  • Ste-Austreberthe /// OMR Mardi - DMR  Mercredi
  • Villers-Ecalles  /// OMR Lundi -  DMR Jeudi 

Les calendriers de collecte sont disponibles en téléchargement en bas de page

Jour fériés

En cas de jour férié, toutes les collectes se trouvent décalées au lendemain.


Impacts environnementaux

Les véhicules de la régie ont consommé en 2019 environ 45 000 litres de carburant. A noter que 3 des 6 bennes utilisées par le pôle propreté sont récentes et la dernière acquise est équipée d’un système hybride de rechargement.

 

Matériel

Nouveau camion en mars 2021

Cette acquisition achève le renouvellement complet du parc de base, lancée en 2018 au moment de la prise de compétence OM par la communauté de communes.

Le parc de bennes OM est composé de 5 véhicules, 4 sont actifs et un véhicule ancien est conservé en secours (le Mulet). 

Diminuer l’émission carbone
Les véhicules parcourent environ 67.000km par an. Ils génèrent une importante pollution qu’il est possible de diminuer en modifiant les bennes afin de permettre la récupération d’énergie cinétique. *
Le principe est de récupérer une partie de l’énergie de décélération pour faire fonctionner électriquement les mouvements de basculeur. Ceci permet de limiter le régime moteur.
Une économie de 14 % de consommation de gasoil !  

à noter également : la collecte est également un petit peu plus silencieuse en abaissant le régime du moteur du camion.

Ces véhicules permettent de réaliser le ramassage des ordures ménagères et des recyclables en collectes séparées. 

*Vous aussi, vous pouvez diminuer les effets de la pollution par une action simple : Ne sortir le bac container que lorsqu'il est plein !

En effet, lorsque que la camion s'arrête devant chez vous, il continue de produire du gaz, le système de relevage de la benne en produit également. En réduisant ces actions multipliées pour les maisons qui ne présentent qu'un seul sac dans le container, le camion benne aura produit près de 2 fois moins de gaz dansa sa tournée. 

 


Le ramassage

Barentin

  • ordures ménagères = poubelle grise à couvercle bleu,
  • recyclables = poubelle grise à couvercle jaune en vrac ou dans un sac transparent

NOTE : Aucun sac opaque ne pourra être accepté pour les recyclables.

_________________

Pavilly 

  • Les ordures ménagères = poubelle marron ou grise à couvercle bleu,
  • les recyclables = poubelle grise à couvercle jaune en vrac ou dans un sac transparent. 

NOTE : Aucun sac opaque ne pourra être accepté pour les recyclables.

_____________

Autres communes 

  • Les ordures ménagères = poubelle grise à couvercle vert ou bleu, 
  • les recyclables dans des sacs jaunes translucides exclusivement. 

NOTE : Aucun sac de recyclables ne sera collecté s’il se trouve dans le bac d’ordures ménagères.

____________________________________________________

Les déchets verts (DV)

Ils sont collectés en prestation avec VEOLIA PROPRETE, entre mars/avril et novembre, sur les communes de Barentin (en bacs), Pavilly et Limésy (en sacs transparents).

____________________________________________________

Les encombrants/ferraille

Ils sont collectés en vrac, sur appel uniquement pour les habitations individuelles des communes de Barentin et Pavilly en alternance 1 semaine sur 2 pour chaque flux.


L’apport volontaire

66 colonnes à verre sont implantées sur le territoire pour la collecte du verre.


 

Demandes de conteneurs

 

Ici l’annexe 4 du règlement intercommunal relative aux règles de dotations des récipients.

 

Depuis le 1er janvier 2019, l'attribution ou le changement des bacs pour la collecte des déchets peut s'effectuer à la déchèterie.

Le formulaire de demande doit être préalablement rempli 

  • Commune de Barentin : formulaire de demande ici
  • Commune de Pavilly, et un pour les : formulaire de demande ici
  • 7 communes autres communes rurales: formulaire de demande ici

 


Enquête

Quelle perception des déchets pour nos usagers ?

 Enquête sur le comportement des habitants envers la prévention des déchets afin d’appréhender les usages et attitudes envers le tri.

300 usagers du territoire ont été interrogés par téléphone.

La majorité des répondants estiment que les habitants ont un rôle à jouerdans la gestion de leurs déchets et déclarent avoir modifié leurs comportements au cours des deux dernières années. Le tri des déchets recyclables et la limitation des achats de produits emballés sont les gestes ayant enregistré la plus forte évolution au cours des deux dernières années. Le territoire  montre ainsi une dynamique relativement positive en matière de réduction des déchets.

92% des personnes utilisent des sacs cabas,
89% cuisinent systématiquement les restes.

58% veillent à acheter des produits peu oupas emballés.

43% fabriquent leurs produits ménagers.
68% se disent impliqués dans la réduction de déchets
86% connaissent bien les consignes.
96% déclarent pratiquer le tri !
+ d’ 1/3 pratiquent le compostage.

 

La restitution de l'enquête se trouve ici 


ENVIRONNEMENT

Le voyage de vos déchets

Transport, élimination, valorisation, reconversion, on vous dit tout sur le circuit des déchets produits sur le territoire Caux-Austreberthe.

D’où partent-ils ? 
Caux-Austreberthe assure la collecte en porte à porte des ordures ménagères et du recyclage. Et la déchèterie intercommunale située à Villers-Escalles collecte différents déchets produits sur le territoire. Ils sont ensuite acheminés vers des lieux de traitement spécifiques. Le verre est collecté en apport volontaire dans les colonnes dédiées. C’est aussi le cas du textile. Des alternatives au dépôt en déchèterie existent. La Communauté de communes œuvre sur la gestion de proximité des déchets verts et les restes alimentaires . Et plusieurs initiatives  associatives complètent l’offre de valorisation du déchet.

Ils se gèrent de façon durable

Chaque déchet devrait non seulement être perçu comme une source de pollution à réduire, mais également comme une ressource potentielle à exploiter. Les enjeux sont majeurs au regard d’une limitation future des ressources en matières premières, en énergie et de l’impact environnemental de cette gestion.

Ils produisent de l’électricité
Pour le territoire Caux-Austreberthe, le tout venant inférieur à 1m3 partira à l’Unité de Valorisation Energétique VESTA pour être incinéré et valorisé en électricité. Incinération, traitement des fumées, valorisation de l’énergie et valorisation des mâchefers, VESTA est une installation à la pointe de la technologie, comptée parmi les plus performantes d’Europe. Les fumées et les gaz issus de la combustion vont circuler dans les chaudières où s’opère l’échange de chaleur. L’incinération des déchets devient alors une source d’énergie. Elle peut ainsi alimenter le turbo-alternateur d’une puissance de 32 mégaWatts, l’équivalent de la puissance nécessaire pour alimenter une ville comme Rouen. L’énergie électrique est consommée pour une faible partie par les installations de l’Unité de Valorisation Energétique, le reste, soit 80% de la production, est revendu à un agrégateur et permet une recette annuelle de près de 5 millions d’euros. En complément, une partie de la vapeur est soutirée à moyenne pression pour alimenter un réseau de chaleur qui fournit du chauffage à plus de 10 000 logements et bâtiments publics.

Ils servent 
Les encombrants sont réceptionnés dans une unité de traitement spécifique à Grand-Quevilly. En tout 5 flux de déchets existent (incinérables, ferrailles, métaux non-ferreux, pneus et bois). Depuis 2017, il y a eu une évolution évidente de l’Unité de Traitement des Encombrants avec davantage de matière valorisée : le bois est broyé pour être commercialisé en biomasse, la ferraille est vendue, les pneumatiques servent à réaliser des aires de jeux etc… Les incinérables repartent en valorisation énergétique vers l’UVE.

Ils se transforment
Le SMéDAR, dont une des plateformes se trouve sur le site de la déchèterie dispose de nombreuses filières de production. Les déchets aciers deviennent des outils, des tire-bouchons; l’aluminium collecté est transformé en cadre de vélo, en chaise, en fer à repasser; les briques alimentaires deviennent des papiers cadeaux ou du papier peint; les cartons et le verre ont un cycle de vie infini pour reproduire de nouveaux contenants ; les matières plastiques font des bacs à fleur, des jouets, des tubes en pvc, mais aussi des vêtements. 

Ils sont traités
Les déchets dangereux collectés via des caissons dédiés sont transportés dans les équipements habilités pour leurs traitements. L’élimination est sous-traitée à des entreprises privées spécialisées (Labo Services qui élimine les déchets ménagers spéciaux, tels que les huiles végétales, les batteries, les produits de laboratoires, les néons, les produits phytosanitaires…).

Ils se valorisent 
Les déchets verts collectés sont valorisés sur les plateformes de compostage de La Valette et de Cléon. Elle produit un compost proposé à la vente par l’Entreprise Publique Locale Valenseine. Le compost est vendu aux particuliers et aux professionnels. 

Depuis janvier, la Communauté de communes travaille avec TERRALEO, important acteur Normand dans la collecte et la valorisation du biodéchet, pour collecter les déchets organiques produits dans les cantines.  Les déchets sont alors acheminés en méthanisation sur un site agricole pour une production de chaleur et d’électricité.