Aller au contenu principal du site

Les déchets verts

Déchets

ZoOM sur nos déchets verts

Le déchet vert appartient à la famille des biodéchets qui intègre aussi les déchets alimentaires. C’est un déchet qui peut être limité ou valorisé et ainsi éviter un coût environnemental et financier important pour nous tous. Fortement engagée dans une politique de transition écologique, la communauté de communes souhaite anticiper et dépasser les objectifs règlementaires fixés par la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte du 15 août 2015. Elle souhaite donc proposer des solutions alternatives au traitement industriel des déchets verts.

Le déchet vert à Caux-Austreberthe


En 2020, une personne habitant sur le territoire de Caux-Austreberthe a produit 119 kgs/an de déchets verts par an soit 3 071 tonnes. Ce sont 55 kgs/an/habitant de plus que la moyenne française.
Pourtant ce déchet peut être valorisé. Cet enjeu a été repéré dans le cadre du Programme Local de Prévention des Déchets Ménagers et Assimilés (PLPDMA) adopté par le conseil communautaire du 15 avril dernier.

Des actions concrètes portées par Caux-Austreberthe


2 opérations ont étées lancées en 2021.

  • Toujours en cours, l’opération Mulching permet à ceux qui souhaitent acquérir une tondeuse mulching ou robot tondeur, de bénéficier d’une subvention jusqu’à 30% du prix d’achat plafonnée à 300€. Ou encore jusqu’à 50% du prix d’achat pour l’achat d’un kit mulching à installer sur sa tondeuse.

La technique de mulching consiste à tondre sa pelouse très finement, de manière à ne pas avoir à la ramasser. L’herbe ainsi coupée retombe aussitôt sur le sol. Cette technique offre de nombreux avantages pratiques et écologiques :


> Elle contribue à la réduction de la production de déchets verts, déposés en déchèterie.
> Elle préserve l’humidité au sol et le fertilise pour un entretien plus optimal de la pelouse.
> Et ce sont moins d’effort et d’entretien.


Finis les bacs de récupération, le stockage et transport des déchets verts ! Et pour une belle pelouse, ne tondez qu’un tiers de hauteur de votre pousse. 

  • Autre opération, clôturée depuis le 15 février, l’opération composteur a permis à 300 foyers de se doter de composteurs individuels.


La technique alternative du broyage


Le broyage consiste à réduire sous forme de copeaux les déchets verts issus de la taille et de l’élagage. 

Ces copeaux sont utilisables ensuite pour le compostage et le paillage. La taille des copeaux varie en fonction du type de broyeur utilisé et de l’utilisation. 
Il permet de réduire jusqu’à 6 fois le volume de déchets initial. 

Le broyât peut être utilisé pour  le sol et ainsi permet au sol de rester humide tout en l’enrichissant, de protéger les racines et de limiter la prolifération des mauvaises herbes.
Les copeaux de bois, l’écorce de pin ou encore le gazon sont autant de matériaux que vous pouvez utiliser.

 



EN CHIFFRES 


Zoom sur les déchets verts du territoire Caux-Austreberthe

Chaque année : 58 kilos/habitant  [contre seulement 15 kilos en France Métropolitaine]

 

Le MULCHING pour réduire la production particulière de déchets verts
 

300 € maximum sont alloués aux particuliers pour l'achat d'un robot tondeur/tondeuse mulching ou kit à adapter sur une tondeuse classique.

 

"La taille moyenne des jardins français étant de 650 m², cela équivaut à 650 kilos de déchets par an".

 

A l’échelle des 150 foyers potentiellement propriétaires de ces équipements, ce seront 100 tonnes de tontes non traitées par filières du territoire [environ 8 500€ de frais de traitement en moins par an].
 

Conditions d'attribution 

Deux types d’équipements au choix non cumulables par foyer :
• 30% du prix d’achat d’un robot tondeur ou tondeuse mulching plafonné à 300 €
• 50% du prix d’achat d’un kit mulching à adapter sur une tondeuse classique plafonné à 300 €

Obligations du foyer postulant 


• résider sur le territoire de la collectivité,
• disposer au minimum d’un jardin de 400m²,
• s’engager à ne plus apporter ses tontes en déchèterie ou en présentation à la collecte des déchets verts

 

Dépôt des candidatures avec les pièces justificatives, telles que : carte d’identité, RIB, facture du robot tondeuse, justificatif de domicile de moins de 3 mois 


 


Collecte en porte à porte pour Barentin, Limésy et Pavilly

 

Reprise à compter du 29 mars 2021 jusqu’au 13 novembre 2021.

Le service déchets de la Communauté de communes Caux-Austreberthe assure la collecte de vos tontes de gazon et  les petites tailles de haies (diamètre inférieur à 10 cm, d’une longueur de 1.5m maximum et ficelées avec une corde).

 

Quand ?

> Limésy : Lundi

> Barentin : Mercredi, jeudi ou vendredi selon les secteurs* 

> Pavilly : Lundi, Mardi, jeudi ou vendredi selon les secteurs*
 

*voir les cartes

 

Consignes

> Les déchets doivent être sortis la veille au soir du jour de collecte.

> Dans des sacs* ouverts, ou en fagots ficelés ou dans le conteneur adapté.

Pour les jours fériés, la collecte sera faite le lendemain.

*disponibles à l’accueil de la Communauté de communes

 

En dehors de ces périodes et pour les déchets volumineux, vous pouvez vous rendre à la déchèterie située à Villers-Ecalles.


 

Le déchet vert appartient à la famille des biodéchets qui intègre aussi les déchets alimentaires. C’est un déchet qui peut être limité ou valorisé et ainsi éviter un coût environnemental et financier important pour nous tous. Fortement engagée dans une politique de transition écologique, la communauté de communes souhaite anticiper et dépasser les objectifs règlementaires fixés par la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte du 15 août 2015. Elle souhaite donc proposer des solutions alternatives au traitement industriel des déchets verts.
Le déchet vert à Caux-Austreberthe

En 2020, une personne habitant sur le territoire de Caux-Austreberthe a produit 119 kgs/an de déchets verts par an soit 3 071 tonnes. Ce sont 55 kgs/an/habitant de plus que la moyenne française.
Pourtant ce déchet peut être valorisé. Cet enjeu a été repéré dans le cadre du Programme Local de Prévention des Déchets Ménagers et Assimilés (PLPDMA) adopté par le conseil communautaire du 15 avril dernier.