Aller au contenu principal du site

Mobilités douces

Environnement

La voie verte - Voie Claude Lemesle

L'axe principal de déplacement doux de la Communauté de Communes communément appelé "la voie verte", a été rallongé. Elle porte désormais le nom de Voie Claude Lemesle, en hommage à l'ancien Maire de Pavilly.

 

Ce sentier offre d’agréables promenades et il est un lien essentiel au cœur de la vallée en traversant trois communes et une grande variété de paysage.

 

La « voie verte » comme elle est communément appelée, porte le nom de voie Claude Lemesle en hommage à l’ancien Maire de Pavilly. Elle possède un linéaire proche de 6 km qui s’étend sur les communes de Pavilly, Barentin et Villers-Ecalles.

Ce sentier est situé sur une ancienne voie ferrée dont les rails sont restés apparents. Ce tracé qui permet d’apprécier pleinement la diversité du paysage et du patrimoine du territoire, a été remarqué par la Fédération française de randonnée pédestre. Celle-ci a sollicité la Communauté de communes Caux-Austreberthe pour l’intégrer dans son parcours GR212, une belle reconnaissance pour la voie verte.

Elle est dédiée aux modes de déplacements doux (marche, vélo etc.) et son tracé plat en fond de vallée permet à chaque public qu’il soit senior, sportif, jeune enfant etc. de s’y déplacer très facilement. De nombreux bancs et tables sont propices à faire des arrêts pour profiter de la nature et des paysages environnants.

Le projet est engagé dans la démarche «zéro phyto» depuis 2015, soit avant les obligations législatives. C’est pourquoi au-delà des fossés, la végétation naturelle est maintenue pour éviter les interventions de désherbage. Cet espace naturel fera prochainement l’objet d’un diagnostic faune/flore.

De nombreux chemins de randonnée passent à proximité de la voie verte et l’objectif sur le long terme est d’interconnecter tous ces tracés pour créer un maillage de mobilités douces sur l’ensemble du territoire et en lien avec les autres territoires.

 

Un support de la vie locale

De nombreuses pratiques et évènements y sont organisés par les communes et les diverses associations de notre territoire : randonnées au profit d’octobre Rose, session de nettoyage avec le collège Catherine Bernard, support de la politique de la ville avec le CCAS et le quartier Lalizel de Barentin.

Ce chantier a représenté un investissement de 370 000 €, financé par la Communauté de communes Caux-Austreberthe, dont 50 000 € subventionnés par le concessionnaire de l’A150 : ALBEA.

 


Action : le financement de vélo électriques

 

Après l’inauguration de la voie verte Claude Lemesle, la Communauté de communes poursuit dans le sens des mobilités douces.


En 2020, pour la première année les habitants du territoire de la Communauté de communes ont pu prétendre à l’octroi d’un financement pour s’offrir un vélo électrique. Un mode de transport très prisé dont le bilan carbone et sanitaire est largement plébiscité. Ce mode de mobilité douce est accessible aux familles et aux individuels de tous âges.
Ce soutien au financement de vélos électriques qui veut favoriser les mobilités douces s’inscrit dans le cadre d’une réflexion plus vaste qui porte sur l’aménagement du territoire pour faciliter la marche à pied et la circulation zéro carbone.

Les cent dossiers ont rapidement été attribués.
Plusieurs dispositifs ont été financés (vélos cargo, familiaux, à assistance électrique, pliables) à hauteur de 30% dans la limite de 300 euros.

 

Une opération qui sera reconduite pour l'année 2021 pour équiper et sensibiliser le plus grand nombre d'habitants.