Aller au contenu principal du site
sur Facebook sur twitter

Transition écologique

Transition écologique

#ACTU juin 2021


La transition écologique
au cœur des politiques Caux-Austreberthe

Le territoire accélère ses politiques en matière de transition écologique.
Agnès Largillet, conseillère déléguée à la transition écologique et solidaire et élue de Pavilly raconte...

« La Communauté de communes intervient dans des politiques importantes pour le territoire et ses habitants : mobilité, économie ou encore déchets par exemple. Toutes ces politiques ont un impact sur l’environnement qu’il faut mesurer, corriger et surtout transformer. Le projet de territoire nous l’a montré, les citoyens souhaitent des politiques publiques vertueuses pour améliorer le cadre de vie et offrir un avenir durable à nos enfants »


Pour intégrer les préoccupations environnementales dans l’ensemble des politiques mises en place, un pôle dédié a été crée. Le pôle transition écologique et solidaire a une double mission : pilotage et expertise. Il met en oeuvre des projets innovants en matière environnementale et accompagne les autres pôles sur les différentes compétences pour qu’ils intègrent systématiquement les enjeux environnementaux. Théo Torrecillos en est le responsable, arrivé depuis janvier 2021, il a déjà rencontré toutes les communes et a pu mesurer la richesse de leurs projets.

Sans perdre de temps, des actions sont déjà en cours
Si la réflexion et les diagnostics sont indispensables pour mener des politiques durables, cela n’empêche pas de lancer d’ores et déjà des opérations bénéfiques. Zoom sur trois d’entre elles.
Accompagner

  • la rénovation énergétique des logements

Caux-Austreberthe a adhéré au programme « Service d’Accompagnement à la Rénovation Energétique » (SARE)
Ce programme accompagne plus efficacement les ménages vers la rénovation énergétique en proposant un parcours d’information et d’aide aux travaux. Un conseiller est disponible sur rendez-vous pour vous accompagner dans votre projet de rénovation énergétique les 1er et 3ème vendredis de chaque mois, dans les locaux de la Communauté de communes Caux-Austreberthe.

Concrètement ?  Vous pourrez :
-trouver des informations juridiques, techniques et financières,
-obtenir des conseils personnalisés sur votre projet et notamment identifier les subventions possibles,
-être accompagné à la réalisation des travaux de rénovation : visite du logement, conseils sur les prestataires, plan de financement etc.

 

  • Améliorer la qualité de l’air

Caux-Austreberthe a adhéré le 27 mai à ATMO Normandie (mesure des polluants liés aux transports). Cette association régionale est agréée par l’état pour la surveillance de la qualité de l’air ; elle fait référence en la matière.
En plus de son rôle de contrôle et d’expertise, ce partenariat permettra dès 2021 de mesurer la qualité de l’air de 3 écoles du territoire et de réaliser une campagne de mesures des polluants d’origine transport (dioxyde d’azote et particules en suspension) routier  sur la zone commerciale de Barentin. Les résultats seront connus pour la fin de l’année avec des premières actions en 2022.
À suivre.

  • Le contrat d’objectifs territorial

Caux-Austreberthe a été distinguée par l’Agence de l’environnement en étant retenue au titre du contrat d’objectifs territorial (COT). Seule intercommunalité de Seine-Maritime inscrite dans cette démarche, Caux-Austreberthe bénéficiera de l’accompagnement de l’Agence de l’environnement pour accélérer ses projets écologiques.
Ce contrat vise à définir les projets indispensables pour atteindre des objectifs environnementaux exigeants en matière énergétique ou encore en économie sociale et solidaire.
Durée: 4 ans 
Subvention :  350.000€.

 


Objectif : réduction du gaspillage alimentaire dans les écoles primaires


Pour réduire les déchets à la source, la Communauté de communes Caux-Austreberthe réalise les premiers diagnostics au sein des cantines.


Grâce aux pesées et aux enquêtes réalisées auprès des demi-pensionnaires et du personnel de service et de cuisine, Corentin et Camille, 2 jeunes en service civique ont quantifié le gaspillage des denrées non consommées dans 7 écoles publiques (Pavilly, Limésy, Goupillières et Villers-Ecalles). Le diagnostic se poursuit dans les autres écoles primaires du territoire.

En septembre, on lutte contre le gaspillage alimentaire ? 

Cette première phase de diagnostic est essentielle à l’élaboration d’actions concrètes pour diminuer ce gaspillage. Le coordinateur et chef de cuisine, les élus, le corps enseignant très sensibles à la question, préparent les mesures correctives qui seront ensuite déployées sur tout le territoire. 
Entre la qualité des apports nutritifs, les proportions servies et la sensibilisation sous forme ludique, les pistes ne manquent pas. 

EN CHIFFRES

  • Pour 7 écoles  diagnostiquées 
  • 736 convives
  • 250kg gaspillés par semaine
  • 9 tonnes gaspillées par an
  • coût global  annuel estimé à 29 200€.

 


[Janv2021]

Un pôle dédié à la transition écologique au sein de la Communauté de communes

Depuis le mois de janvier 2021, la Communauté de communes Caux-Austreberthe a ouvert un pôle pour assurer les projets et la transversalité de la thématique environnementale. 

Monsieur TORRECILLOS a rejoint les équipes pour mettre en oeuvre une politique active en faveur de la protection des ressources et de l'environnement...

Une riche feuille de route l’attend déjà : lancement du projet alimentaire territorial, label CITERGIE, contrat de relance de la transition écologique. De nombreux projets pour le territoire

______________________________________________

Le projet alimentaire territorial

Le prochain numéro du journal Actu Caux-Austreberthe reviendra en détail sur ce projet d’envergure, le point ici sur le cadre et le positionnement intercommunal.
 

La loi offre la possibilité de réaliser un Projet Alimentaire Territorial (PAT) dont l’objectif est de favoriser une approche transversale pour une alimentation durable et locale :

 

  1. Lutte contre le gaspillage alimentaire Production, transformation et distribution alimentaire
  2. Nutrition et santé Accès à l’alimentation
  3. Inclusion par l’alimentation (emploi) Evaluation des pratiques agricoles
  4. Protection et gestion du foncier agricole 

Le projet alimentaire vise avant tout à dresser un état des lieux de notre territoire sur le plan alimentaire :qui produit quoi et pour qui ? 

Une fois cet état des lieux achevé, la Communauté de communes pourra dans un second temps porter les actions nécessaires pour mettre en œuvre une politique territoriale alimentaire avec des actions concrètes.


«Voilà pourquoi Caux-Austreberthe s’intéresse et se projette dans l’élaboration et le déploiement de ce Projet alimentaire. Le mieux-être et le mieux-vivre de nos agriculteurs et de nos habitants resteront la source autant que l’objectif de nos actions», 
explique Christophe Bouillon.


Vous voulez témoigner, prendre part, être informé, agir sur ce sujet  ?

Contact :  Théo Torrecillos, Tél. 02 32 94 92 15